Aménager un garage en pièce à vivre

Le garage ne sert pas uniquement à entreposer des cartons ou à mettre à l’abri un véhicule. Le lieu peut également se transformer en pièce agréable à vivre. Apprenez à optimiser l’espace et à aménager votre garage pour le rendre habitable. Transformez-le en vraie extension de votre maison en lui apportant une valeur ajoutée. Et découvrez ce qu’il faut savoir en matière de réglementation. Faut-il faire une demande de permis de construire ou est-ce que la déclaration préalable de travaux suffit ? Toutes les réponses à vos questions.

Définir différents espaces

La première étape consiste à identifier vos besoins en termes d’aménagement de garage. Quelle(s) utilisation(s) souhaitez-vous en faire ? Généralement, la pièce sert de lieu de stockage pour le matériel de jardinage et de bricolage, lorsqu’il ne s’agit pas d’un coin buanderie. Mais, l’endroit peut être exploité pour d’autres activités. Bureau pour les travailleurs indépendants, chambre d’amis, studio, lieu pour recevoir la famille, salle de sport, salle de jeux pour les enfants… Pour satisfaire toutes vos envies, un architecte peut vous aider à structurer l’espace via un plan ou une conception 3D.

Et pour parvenir à créer une pièce à vivre agréable et confortable, il s’avère indispensable de délimiter les différentes zones. Cela repose à la fois sur un tri et un rangement du matériel par thématique (ex. : matériel de bricolage, équipement sportif…).

Et pour identifier facilement les espaces, pensez à utiliser une séparation physique. Celle-ci peut prendre diverses formes telles que rideau, cloison amovible, verrière d’intérieur, panneau en bois…

Exploiter toute la surface : la mezzanine

Pour gagner de la place et optimiser chaque mètre carré, il semble judicieux d’exploiter le plafond. D’autant plus qu’il existe des solutions accessibles pour aménager facilement son garage.

Outre les systèmes tels que rails, glissières ou système de levage avec poulies, vous pouvez recourir à la mezzanine. Cette installation nécessite une hauteur sous plafond supérieure à 2,30 mètres. La mezzanine se révèle utile pour remiser les petits objets et faire place nette au sol. En revanche, mieux vaut éviter les charges lourdes. Utilisez plutôt les autres systèmes pour ranger les vélos, échelles, etc.

Comment aménager un garage pour le rendre accueillant ?

Sachez d’abord que vous devez obligatoirement respecter la réglementation en vigueur. Pour cela, consultez le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune de résidence. En fonction de la loi, suivez ensuite vos envies en matière d’aménagement de garage.

Et pour améliorer le confort thermique et acoustique du lieu, pensez au revêtement de mur et de sol. Par terre, privilégiez les matériaux antidérapants et facilement nettoyables tels que le béton ciré ou le carrelage en grès cérame.

D’autre part, pour rendre la pièce habitable et agréable, il faut installer une alimentation en eau ainsi qu’un système de chauffage comme un radiateur.

Et pour favoriser la lumière naturelle, la solution consiste à agrandir les ouvertures existantes. Si cela n’est pas possible, placez des luminaires (spots LED) de manière judicieuse.

Que dit la loi ?

En termes de procédure et d’autorisation, il convient de se renseigner dès le début de votre projet afin d’éviter la régularisation du permis de construire.

Alors, faut-il une déclaration de travaux ou un permis de construire pour aménager son garage ?

En fait, cela dépend de plusieurs critères dont la surface de plancher, la modification ou non de la façade ainsi que du PLU de votre commune.

D’abord, si la surface de plancher se révèle inférieure a 20 m², la déclaration préalable de travaux suffit (PLU ou non). En revanche, au-delà de 20 m², le permis de construire s’avère nécessaire. Et en cas de modification de la façade (ajout d’une fenêtre, suppression de la porte de garage…), une demande de permis de construire est également indispensable.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez faire appel à un professionnel (dessinateur, architecte…) qui se chargera à votre place du plan de masse.

A noter : certains PLU et règlements de lotissement imposent une place de stationnement couverte ainsi qu’une place de parking extérieure pour les maisons individuelles. A défaut, vous devrez recréer une autre place sur votre terrain.

Besoin d’un prestataire ?

Trouvez rapidement un prestataire pour réaliser les prestations dont vous avez besoin.

C’est gratuit et sans engagement !

Recevoir les articles de Projeteurs.com

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir par email les derniers articles publiés une fois par semaine.

Curabitur efficitur. ut ipsum in tempus elementum libero.