Apporteur d’affaires BTP, un moyen pour trouver de nouveaux chantiers

La recherche de nouveaux clients peut vite se transformer en parcours du combattant pour les artisans et entreprises du bâtiment. Pour vous aider à développer votre activité, il est possible de faire appel à un apporteur d’affaires BTP. Cet intermédiaire aura pour mission de trouver des chantiers à votre place et faire fructifier votre chiffre d’affaires. Découvrez la fonction d’un apporteur d’affaires dans le bâtiment, et les avantages d’en missionner un. Comment bien le choisir ? Et comment se protéger en cas de problème avec un contrat ? Focus sur un modèle alternatif au développement commercial.

Le rôle d’un apporteur d’affaires BTP

De plus en plus d’entreprises du bâtiment font appel aux services d’un apporteur d’affaires pour trouver facilement des chantiers de construction ou de rénovation. En effet, cet intermédiaire facilite la phase de prospection, une activité souvent chronophage.

Mais quel est véritablement le rôle de ce professionnel qui met en relation entreprises du BTP et particuliers ?

1 – Trouver des chantiers correspondant aux prérogatives de l’entreprise du bâtiment.

2 – Informer les professionnels du BTP sur les détails du projet de chantier. Les indications données doivent être complètes et exactes.

3 – Informer les clients des travaux du professionnel.

D’autre part, l’apporteur d’affaires BTP peut exercer son activité sous différents statuts commerciaux et juridiques : agent commercial, micro-entrepreneur, entreprise individuelle classique ou société commerciale.

Comment choisir un bon apporteur d’affaires bâtiment ?

Il se révèle important de sélectionner avec soin l’indépendant qui s’occupera de trouver pour vous de nouveaux chantiers de BTP.

Voici les principaux critères de sélection :

  • L’apporteur d’affaires est conscient de la réalité du marché ;
  • il comprend les besoins des deux parties (entreprises et artisans du BTP, et les particuliers qui recherchent un prestataire) ;
  • l’apporteur d’affaires BTP possède une bonne connaissance du secteur dans lequel il exerce son activité ;
  • digne de confiance, il respecte les règles de confidentialité;
  • enfin, l’apporteur d’affaires sait se montrer souple et disponible pour ses clients.

Contrat d’apporteur d’affaires et rémunération

En tant qu’entrepreneur, protégez-vous en faisant signer un contrat d’apporteur d’affaires à l’indépendant missionné. Ce document liera les deux parties par écrit et servira de support en cas de problème.

Le contrat d’apporteur d’affaires signé doit préciser :

  • l’identité des deux parties ;
  • le secteur concerné ;
  • l’objet de la convention ;
  • la mission exacte de l’apporteur d’affaires;
  • les types de clients et nature des travaux à trouver ;
  • la durée de contrat ;
  • les clauses d’exclusivité et de confidentialité éventuelles ;
  • le montant de la commission et les conditions de déclenchement ;
  • les modalités de facturation et règlement.

D’autre part, il s’avère possible de mentionner un mandat spécial dans le document contractuel. Par cette clause exclusive, vous pouvez offrir à l’apporteur d’affaires la possibilité de conclure un contrat avec le client en votre nom. Cela vous déresponsabilise si jamais le client en question se révèle insolvable, par exemple.

Enfin, sachez que les apporteurs d’affaires sont payés à la commission sur chantier signé. La contrepartie financière se révèle extrêmement variable (entre 2 et 30 % environ). Elle dépend de la qualité de l’intermédiaire ainsi que de la taille du projet.

Les avantages de passer par un apporteur d’affaires

Faire appel à un apporteur d’affaires BTP pour son entreprise comporte de nombreux avantages.

D’abord, cela permet d’externaliser la fonction commerciale, et ainsi d’avoir recours aux services d’un intermédiaire seulement en cas de besoin. En effet, l’apporteur d’affaires ne fait pas partie de la masse salariale de l’entreprise et intervient seulement en qualité d’indépendant. Il travaillera pour un entrepreneur de manière ponctuelle ou régulière, à condition de remplir des missions distinctes et délimitées dans le temps.

Ensuite, contrairement à un agent commercial, l’apporteur d’affaires n’intervient pas lors des négociations commerciales ni pendant l’exécution du contrat. Sa mission consiste seulement  à faciliter l’acquisition de nouveaux business et mettre en relation des parties contractantes. Cependant, sa fonction permet de dégager du temps à une entreprise de BTP. La phase de démarchage se retrouve totalement assurée par l’apporteur d’affaires bâtiment. Et les chances de remporter les projets de construction s’avèrent maximisées.

Enfin,  la rémunération de l’apporteur d’affaires BTP impacte peu dans la trésorerie d’une entreprise. L’intermédiaire ne perçoit une commission qu’en cas de signature d’un nouveau contrat. Et le montant de la contrepartie financière se veut moindre qu’une commission sur les ventes.

En ce qui concerne les avantages pour le professionnel qui sert d’intermédiaire, ils sont également multiples. Outre la perception d’un revenu principal ou secondaire, l’activité d’apporteur d’affaires permet d’organiser efficacement ses horaires de travail et bénéficier d’une liberté de choix en termes de clients.

Besoin d’un prestataire ?

Trouvez rapidement un prestataire pour réaliser les prestations dont vous avez besoin.

C’est gratuit et sans engagement !

Recevoir les articles de Projeteurs.com

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir par email les derniers articles publiés une fois par semaine.

amet, nunc Sed Aenean tristique leo.