Conseils pour intégrer un freelance dans le projet de son entreprise

L’intégration de l’indépendant au sein de l’équipe de travail est très importante. Elle influe pour beaucoup sur la réussite du projet. La contribution du travailleur externe se révèle primordiale d’un point de vue humain, mais aussi financier et professionnel. Suivez nos conseils pour intégrer un freelance dans le projet de votre entreprise et rendre la collaboration fructueuse.  

L’entretien : premier pas vers l’intégration du freelance dans l’entreprise

En présentiel ou à distance, l’entretien signe les premiers échanges entre l’entreprise et le travailleur indépendant. Il s’agit d’une étape cruciale pour poser les bases d’une relation de confiance.

En tant qu’entreprise, vous devez faire preuve de transparence et définir les responsabilités du freelance : missions, ressources et attentes du client. A la fin de l’entretien, l’indépendant doit posséder toutes les informations, notamment en termes de budget et délais.

Pour trouver le bon candidat (architecte freelance, dessinateur-projeteur indépendant, ingénieur à son compte, etc.) inspirez-vous des questions à poser à un freelance lors d’un entretien.

Onboarding : comment intégrer un freelance dans le projet de son entreprise ?

Les travailleurs nouvelle génération sont particulièrement sensibles au onboarding, c’est-à-dire au processus d’intégration d’une entreprise. Il convient donc de soigner cette étape.

D’abord, il faut  présenter l’entreprise pour que le travailleur externe s’imprègne de sa culture. Montrez-lui les locaux et mettez-le en relation avec les salariés avec qui il sera amené à collaborer (ex. : les dessinateurs-projeteurs du bureau d’études).

Ensuite, proposez au freelance de venir travailler entre les murs au moins une fois par mois. Cela permet de renforcer la cohésion entre salariés et indépendants.

Travailleur indépendant : l’accompagner pour réussir son intégration 

Pour intégrer un freelance dans le projet de son entreprise, la communication joue un rôle déterminant. Elle doit être rythmée avec un suivi régulier pour connaître l’avancée du travail.

Au début de la mission, il s’agit de s’assurer que le freelance a compris toutes les tâches à accomplir. Puis, au fil du projet, l’objectif consiste à maintenir un lien pour établir une relation de confiance. Echangez avec le freelance une fois par semaine, que ce soit par mail ou téléphone. Et proposez-lui un déjeuner une fois par mois en cas de mission longue durée.

Par ailleurs, l’accompagnement a vocation à vérifier la qualité du travail et le respect des délais. En revanche, l’entreprise ne doit pas intervenir sur la manière de travailler. Chaque freelance possède sa propre organisation de travail.

Enfin, notez qu’un nouveau métier a fait son apparition. Le Freelance Manager ou Chief Freelance Officer (CFO) joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les travailleurs externes. Il s’occupe d’effectuer des points réguliers avec les indépendants pour obtenir le feedback.

Conseils pour intégrer un freelance dans une équipe de travail

Pas facile pour un professionnel qui travaille à son compte (dessinateur indépendant, architecte en freelance…) de se sentir pleinement intégré au sein d’une équipe de travail constituée de salariés. Pour  l’aider dans son intégration, il existe quelques moyens à mettre en œuvre :

  • d’abord, l’entreprise doit respecter le devoir de collaboration en mettant à disposition du freelance toutes les informations utiles au bon déroulement de sa mission ;
  • ensuite, il s’agit d’organiser des réunions en visioconférence pour créer des liens entre le freelance et le reste de l’équipe. Cela permet également de partager les idées et d’améliorer les performances de chacun ;
  • utilisez également des outils collaboratifs généralistes (Skype, Google Drive, Dropbox…) et spécialisés dans le BTP ou l’ingénierie (ex. : BIMmyProject, BIM&CO, BIMEO…). Ils sont pratiques pour coordonner les projets et inclure un freelance dans une mission pour collaborer efficacement avec lui ;
  • une bonne intégration passe aussi par la valorisation de son travail. Si vous êtes satisfait, n’hésitez pas à lui en faire part ;
  • enfin, il convient d’intégrer le freelance aux événements de l’entreprise comme s’il s’agit d’un membre à part entière.

Besoin d’un prestataire ?

Trouvez rapidement un prestataire pour réaliser les prestations dont vous avez besoin.

C’est gratuit et sans engagement !

Recevoir les articles de Projeteurs.com

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir par email les derniers articles publiés une fois par semaine.
mattis Praesent felis libero et, risus. vulputate, in consequat. diam eleifend