Container sur terrain : faut-il un permis de construire ?

Le container maritime rencontre un certain succès auprès des particuliers. En raison de ses nombreux avantages, il s’utilise aussi bien comme maison container ou garage pour stocker du matériel. Cependant, installer un container sur un terrain constructible ou de loisirs n’est pas un acte anodin. Découvrez en détail toutes les particularités du box et ce que dit la réglementation sur l’obligation ou non de demander un permis de construire.

Les avantages du container sur terrain

Le container maritime possède plusieurs spécificités qui font de lui un espace particulièrement recherché par les particuliers :

  • D’abord, de par sa fonction originelle, ce box de stockage se révèle extrêmement fiable. Sa structure est à la fois très résistante et parfaitement étanche à l’eau et à la lumière ;
  • ensuite, le container offre une certaine liberté de création. Facilement empilable grâce à sa forme, il se transforme et se déplace aussi avec beaucoup de simplicité ;
  • vous pouvez utiliser le container en tant que garage ou habitation. Et puisqu’il est déplaçable, il peut également trouver sa place sur un terrain de loisirs;
  • d’autre part, son système de fermeture sécurisé permet de protéger le stock entreposé dans des conditions optimales ;
  • enfin, le container peut représenter une solution économique par rapport à un projet de construction classique. D’autant plus qu’on en trouve sur le marché de l’occasion.

Maison et garage container : que dit la loi sur le permis de construire ?

La maison container : vraie construction ?

Faire construire une maison nécessite une demande de permis de construire avec réalisation d’un plan de masse par un architecte en freelance ou un dessinateur. Par conséquent, certains particuliers sont tentés de contourner l’obligation en faisant le choix d’une solution alternative. La maison container est un concept qui séduit par son côté vite fait et original.

Mais bien qu’elle paraisse plus abordable, la maison container est considérée d’un point de vue réglementaire comme une véritable construction. En effet, elle s’avère fixe. Par conséquent, vous devez effectuer les mêmes démarches que si vous envisagiez un projet de construction traditionnel.

Assurez-vous d’abord que le terrain soit bien constructible. Et renseignez-vous également sur le Plan Local d’Urbanisme de votre mairie. Si le PLU interdit votre projet de maison container en raison de la structure peu classique, contournez le problème. Par exemple, revêtez votre future habitation d’un bardage en bois.

Garage container : est-ce qu’une déclaration de travaux suffit ?

Un container maritime qui sert à stocker du matériel est considéré comme une construction, telle un garage en dur. En effet, un homme peut se glisser à l’intérieur du box. Par conséquent, la surface de plancher de l’espace se révèle prise en compte.

Selon les dimensions de votre garage container, vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire :

  • entre 5 et 20 m² de surface au sol, la déclaration de travaux suffit ;
  • et au-delà de 20 m², il y a obligation de déposer un permis de construire ;
  • d’autre part, en cas de ciment au sol ou de fondations, le permis de construire s’avère indispensable, quelle que soit la dimension ;
  • enfin, sachez qu’aucune autorisation en mairie n’est requise pour les containers de moins de 5 m².

Besoin d’un prestataire ?

Trouvez rapidement un prestataire pour réaliser les prestations dont vous avez besoin.

C’est gratuit et sans engagement !

Recevoir les articles de Projeteurs.com

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir par email les derniers articles publiés une fois par semaine.

ut eget vel, ut leo libero. pulvinar felis eleifend libero