Différences entre maître d’ouvrage et maître d’œuvre : quel est le rôle de chacun ?

Dans le domaine de la construction, « maître d’œuvre » et « maître d’ouvrage » sont des termes qui reviennent souvent. Pour bâtir un ouvrage, il est important de connaître la distinction entre les deux maîtrises. Cela n’est pas toujours facile, d’autant plus qu’une seule et même personne peut occuper les deux postes à la fois. Découvrez les différences entre maître d’œuvre et maître d’ouvrage et le rôle de chacun.

Les différences entre maître d’ouvrage et maître d’œuvre

Qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage ?

Le terme « maître d’ouvrage » désigne le client, c’est-à-dire le propriétaire de l’ouvrage. Il s’agit du commanditaire des travaux.

La maîtrise d’ouvrage peut être assurée par un particulier, un promoteur immobilier, l’Etat, une collectivité locale ou un professionnel tel qu’un architecte en freelance, un bureau d’études…

Dans tous les cas, le maître d’ouvrage doit souscrire une assurance dommages-ouvrage avant l’ouverture du chantier. Il s’agit d’une garantie valable pendant une durée de 10 ans après l’achèvement des travaux.

Qu’est-ce qu’un maître d’œuvre ?

Un maître d’œuvre est une personne ou une entreprise chargée de la conception du projet et du suivi des travaux. Il peut s’agir d’un ingénieur indépendant, d’un bureau d’études, d’un architecte freelance, par exemple. C’est le maître d’ouvrage qui choisit la maîtrise d’œuvre.

Le maître d’œuvre effectue son travail sous les ordres du maître d’ouvrage, dans le respect des délais et du budget.

Pour être en conformité avec la réglementation, la maîtrise d’œuvre doit souscrire une responsabilité civile professionnelle, obligatoire dans le secteur du BTP, ainsi qu’une garantie décennale. Cette couverture est valable 10 ans après l’achèvement des travaux en cas de malfaçons.

Le rôle d’un maître d’ouvrage

Le maître d’ouvrage confie le suivi des travaux à la maîtrise d’œuvre. Cependant, en tant que client, il doit prendre les décisions finales (ex. : le choix des entrepreneurs qui interviendront sur le chantier). Il doit également régler les factures que vérifie pour lui le maître d’œuvre.

Enfin, la signature du procès-verbal à la réception des travaux lui incombe aussi, toujours sous l’assistance de la maîtrise d’œuvre.

A quoi sert le maître d’œuvre ?

Les missions du maître d’œuvre sont multiples :

  • vérifier la viabilisation du terrain à bâtir ;
  • remplir et déposer le dossier de permis de construire avec plans (ou la déclaration préalable de travaux), en conformité avec le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune ;
  • effectuer les appels d’offres et établir les devis afin de proposer une liste d’intervenants sur le chantier ;
  • coordonner les travaux et suivre les travaux, du début jusqu’à la remise des clés.

Est-ce obligatoire de faire appel à un maître d’œuvre ?

Le client peut aussi bien être maître d’ouvrage que maître d’œuvre. Toutefois, confier les obligations et responsabilités de la maîtrise d’œuvre à un professionnel (bureau d’études, ingénieur, architecte indépendant…) permet de :

  • garantir la conformité des travaux en matière de qualité et technicité ;
  • obtenir des prix de la part des entreprises, ce qui est impossible en tant que particuliers ;
  • réaliser le travail dans les normes (ex. : RT 2020) et dans les délais.

Enfin, sachez qu’un contrat de louage d’ouvrage, appelé aussi contrat de service ou contrat d’entreprise, permet de lier les deux parties entre elles. Il n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.

Sed lectus felis venenatis eget eleifend libero. risus